Mind

Changez de programme, rayez le disque!

Mes parents me racontent souvent comment, dès l’âge de 4 ans, je refusais de m’endormir sans que l’un d’entre eux soit à mes côtés au lit pour un “rituel du soir” quelque peu particulier… En tout cas il aura marqué leurs esprits à vie!

En effet, chaque soir, avant de dormir, je dressais ma liste de “problèmes à résoudre”. Il s’agissait souvent d’incidents divers et variés qui s’étaient produits pendant la journée. Je m’en souviens comme si c’était hier… En 

pleurs, le coeur brisé, j’expliquais à ma mère qu’ “aujourd’hui, Julie m’a annoncé que je n’étais plus sa meilleure amie, et que maintenant c’est Angelina!” Ou encore que “la maitresse m’a forcée à manger le plat du midi alors que je n’avais pas faim. Je ne veux plus jamais manger à la cantine!”.

Pour moi, c’était la FIN du monde. VRAIMENT.
Et ainsi, chaque soir, je trouvais des problèmes à “résoudre”, certains plus grands que d’autres, mais à mes yeux chacun d’entre eux devait être soigneusement épluché et examiné. Résultat: je ne m’endormais qu’une fois que mes parents, dans leur désespoir (comme je les comprends…), m’avaient proposé des solutions concrètes pour chacun de mes soucis. Ca me rassurait de savoir que je pouvais compter sur leurs conseils pour me guider. J’avais ainsi plus de courage pour faire face aux défis du lendemain.

En écrivant ces lignes, je me rends compte à quel point j’étais angoissée par la vie et ses aléas, surtout à un si jeune âge. Et à quel point nous sommes capables de nous focaliser sur les “mauvaises” choses, destructrices pour notre santé et notre bien-être. En fait, ce petit rituel “innocent” a marqué le début de schémas de pensée néfastes qui m’auront poursuivi pendant plus de 26 ans… C’étaient, en fait, de petites graines qui allaient assez rapidement germer pour donner naissance à des réflexions telles que “j’ai peur”, “je ne suis pas capable”, “je suis timide”, “je suis nulle”…

Saviez-vous que notre cerveau produit en moyenne 60,000 pensées en une seule journée? Notre cerveau est comme un ordinateur que l’on peut programmer. Ce qui signifie également que l’on peut le programmer – c’est la bonne nouvelle!

Notre programme de base, la “Office Suite” en quelque sorte, s’installe entre 0-7 ans. Après cet âge, toutes nos pensées, nos comportements et nos convictions découlent de ce que nous avons vu, entendu, mais aussi (et surtout) ressenti, jusqu’à cet âge. Inutile de vous dire que ma manière de penser et d’utiliser mon cerveau n’était pas bien “empowering” vu les mauvaises habitudes prises dès ma petite enfance…

Jusqu’à mes 30 ans j’avais peur de tout (tiens donc…) et cherchais constamment l’approbation de tiers (= souvent mes parents) avant toute décision importante. Du style: quelles études choisir? Est-ce que je change de job? Est-ce que j’accepte la proposition qu’on vient de me faire? Même dans le choix de mes compagnons, je me posais toujours la question si mes parents “approuveraient” ou pas… ça vous parle, ou bien c’est juste moi? (quelque chose me dit que je ne suis pas seule…😜)

En tout cas, je comprends maintenant pourquoi une petite voix me disait que je n’étais pas encore prête à avoir des enfants. J’étais encore une enfant moi-même! Et même si j’ai déjà parcouru un bon bout de chemin depuis, je commence seulement à prendre ma place d’adulte, à assumer mes choix (et le fait qu’ils peuvent ne pas toujours plaire à mes parents) et à oser exprimer MES besoins et opinions. Tout un programme!

Désinstaller ces schémas de pensée qui nous empêchent d’avancer en tant qu’adultes et de vivre la vie telle que nous l’envisageons est le plus beau cadeau que l’on puisse se faire, je trouve. En tout cas pour moi, ça l’a été et ça continue à l’être. Prendre conscience de nos peurs, blocages et préjugés est un travail de tous les jours, et ce jusqu’à la fin de nos jours. Mais qu’est-ce que c’est bon de se sentir pousser des ailes, et d’avancer dans la direction de ses rêves!

Chaque jour est un grand jour pour aller mieux, pour progresser, pour rediriger notre vie vers des terres plus prometteuses (à nos yeux). Beaucoup de gens sont d’extraordinaires rêveurs, mais ô combien décident véritablement de prendre en main les rennes de leur vie pour lever leurs freins et passer à l’action?

Et vous, de quelle catégorie de personnes faites-vous partie?
Pour ma part, après 30 ans dans la première, plus moyen de faire marche arrière… J’ai dorénavant goûté à la magie de la vie! ✨

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *